samedi 13 décembre 2014

Faire soi-même #5 - Le coloriage "art-thérapie" par Hachette Loisirs



C'est moi qui l'ai faiiiit!
A vos crayons, à vos merveilles!


Hello les curieux! Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd'hui pour cet article que je prépare depuis un certain temps déjà! Je ne savais pas trop dans quelle catégorie le placer et j'ai finalement opté pour le DIY, même si c'est fort approximatif, j'en conviendrai volontiers avec les puristes. 

Aujourd'hui donc, je vais vous parler de coloriage. Si. Comme les petits nenfants qui colorient, sauf que c'est pour les grands nenfants dont je fais partie. Enfin, tout est relatif, il n'est pas interdit de prêter aux vrais enfants, hein :p

Mon sens de la créativité prend de l'ampleur ces derniers mois et j'éprouve de plus en plus de plaisir à découvrir ce que mon côté créatif et artistique peut donner dans d'autres domaines que celui de l'écriture. Collage de serviettes, tricot et maintenant coloriage! Pour le coup, j'avoue, c'est le support surtout qui a joué dans mon envie de découverte, achat impulsif bonjour. Après avoir pesé le pour et le contre j'ai quand même décidé d'en parler sur le blog et, comme d'habitude, cet article n'est pas sponsorisé. (Je remercie cependant Hachette Loisirs de m'avoir autorisé à publier ici des photos de leurs ouvrages).

Que je suis brouillon ce matin, je m'éparpille, je m'étale de tout mon long. Reprenons en quelques mots. J'ai découvert les carnets de coloriage "Art-Thérapie" de chez Hachette Loisirs et j'ai craqué.

Ici, vous ne coloriez pas sur une "simple" feuille de papier, mais dans un cahier qui ressemble à un livre magique, de ceux que j'aurais pris pour des grimoires en étant enfant. La couverture en carton magnifiquement illustrée défie les lois de l'épaisseur, le papier est de qualité supérieure et le nombre de pages impressionnant. C'est vraiment un joli objet qui apporte une touche zen à mon intérieur.




Sur la page Facebook dédiée de l'éditeur, vous retrouverez les carnets joliment exposés à travers les coloriages des acheteurs/consommateurs. C'est beau, ça donne envie de jouer aussi.

Personnellement, je n'ai pas découvert ces cahiers par cette voie-là, mais simplement par hasard et je n'en avais jamais entendu parler avant, donc je ne savais pas s'ils étaient connus, si une grosse pub en forme de lavage de cerveau avait été organisée autour de ça. J'ai quand même l'impression que c'est surtout le bouche-à-oreille qui a fonctionné et qui a rassemblé toute une communauté aussi sur la page Facebook du groupe. Les thèmes des ouvrages semblent se multiplier à la pelle, de plus en plus vite, Hachette Loisirs flairant sans doute le filon et surfant sur la vague avant l'inévitable essoufflement.

En fonction de vos goûts, vous avez le choix entre différent thèmes, la palette est large (Jardins extraordinaires, Forêts féériques, Mandalas, Hiver, etc.).



Pour ma part, j'ai craqué sur plusieurs thèmes, voulant me faire plaisir, faire plaisir à mon loulou et à ses amis (voyez que ce n'est pas interdit aux nenfants de moins de dix-huit ans).

 

Le prétexte-clé?


L'art-thérapie. On colorie des dessins à la fois beaux et élaborés, complexes parfois, déclinés en plusieurs thèmes et on déstresse, on s'oublie. Je cherchais de quoi occuper mes mains calmement sans que mon cerveau n'ait besoin de faire un effort intellectuel ou de concentration désagréable. Et ça a marché. Dès la première session, je me suis mise à bailler et à me détendre au bout de trente minutes, le cerveau complètement vidé de ses impuretés...

 

Le plus?

 

Je peux colorier avec mon fils ou avec les ami(e)s de mon fils de passage (ils ont sept ans) ou avec n'importe qui d'autre. Chaque personne qui a contribué ne fusse qu'un peu à un coloriage écrit son prénom et la date (c'est mon concept ça, pas celui de l'éditeur) et ça me laisse un souvenir dans un magnifique livre-cahier tellement bien relié qu'il pourra encore être feuilleté dans cent ans. 

J'apprends enfin, à mon âge, à jouer avec les différentes couleurs, textures, techniques, bref, j'expérimente!


Quelques conseils 

 

- N'utiliser pas un crayon ou un marqueur pour garder votre page car votre couverture cartonnée se décollerait. Je l'ai fait dans deux de mes carnets et les deux se sont décollées (elles se recollent par ailleurs facilement).

- Certains dessins donnent mieux au feutre qu'au crayon, réfléchissez un peu avant de démarrer et n'hésitez pas à mélanger (ce que j'ai fait pour le coloriage avec le hérisson ci-dessus). 

- Si vous utilisez uniquement des feutres ou des marqueurs, ça vous reviendra plus cher, les surfaces à colorier sont grandes.


J'espère vous avoir donné des envies et des idées, le concept est chouette non? Il redonne une place à la créativité de chacun au sein du quotidien, rassemble les grands et les petits et apporte de véritables moments de détente.

Pour ma part, j'éditerai régulièrement cet article avec mes coloriages que je trouverai suffisamment réussis pour être exposés =)



Mais ce n'est pas tout, je reviendrai avec un autre article sur le sujet dans les prochaines semaines.

Je vous souhaite un excellent weekend empli de douceurs et de curiosités.

Ness Butterfly
Mes Mots En Blog est aussi sur Facebook!

2 commentaires :

  1. Je constate effectivement l'effet relaxant de l'activité... Encore à approndir car je ne fais que débuter, mais j'espère y trouver autant de plaisir que toi.
    Vi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis très heureuse :)
      Je l'espère aussi, à mon avis, ça va venir!

      Supprimer