samedi 24 janvier 2015

Consom'action, décroissance, etc. #15 - Hier j'ai pris ma plume, j'ai écrit à... ESPRIT...



Et
m'a répondu!



Bonjour les curieux! Souvenez-vous, c'était ici! Entretemps, j'ai eu la joie de recevoir une réponse que je vous recopie ci-dessous (n'hésitez pas à cliquer sur le lien en gras ;) )

Chère Madame,

Merci beaucoup pour votre mail.
Nous avons lu votre mail avec beaucoup d'attention.
En ce qui concerne le contenu de votre courrier, je peux vous rassurer:
Esprit a banni le procédé de sablage (ou le délavage des jeans) depuis janvier 2011. Esprit interdit ce procédé dans la fabrication de ses produits et veille également à ce qu'il ne soit pas utilisé dans les usines où les produits Esprit sont fabriqués.
La plupart de la production des vêtements d'Esprit a lieu en Chine. Nous produisont également par example en Turquie, en Thaïlande, au Vietnam et au  Bangladesh. Nous disposons d'une équipe affectée à la vérification de la conformité de l'approvisionnement, dont le rôle est de contrôler en permanence les usines fabriquant les produits d'Esprit. Tout au long de l'année, ils mènent des audits planifiés et inopinés, et prennent des mesures immédiates au cas où nos normes ne seraient pas respectées. La conscience écologique et sociale est encore aujourd'hui profondément ancrée dans l'ADN d'Esprit.
Gardant ces règles fondamentales à l'esprit, nous sélectionnons nos fournisseurs avec grand soin lorsque nous achetons auprès de pays en développement et sur les marchés émergents. Afin de s'assurer qu'ils partagent notre engagement, nous les contrôlons en permanence.

Pour améliorer l'efficacité de nos efforts, nous avons rejoint volontairement en 2003 la BusinessSocial Compliance Initiative (BSCI), fondée par l’association du commerce européen et international, la Foreign Trade Association, basée à Bruxelles. La BSCI fournit une plateforme commune et un système de contrôle garantissant que tous ses membres adoptent et maintiennent un code de conduite commun. Si certains de nos fournisseurs violent le code de la BSCI, nous les aidons à opérer les changements nécessaires ou bien, si cela s'avère nécessaire, mettons fin à nos relations commerciales.
Vous pouvez trouver plus d'informations sur  http://www.esprit.com/company/sustainability/.  
J'espère avoir répondu à vos questions.
Bien à vous et bonne journée,
Silke Luypaers
Marketing & PR Benelux
t Belux +32 3 233 60 20
t Nl +31 20 575 08 08


 Je vous laisse juges de la réponse. Je précise que cet article n'est pas sponsorisé.


NB: pour une fois, j'ai l'impression d'être totalement en phase avec l'actualité, puisque, en ce moment, cette vidéo de blogueuses mode qui découvrent la réalité sur le terrain fait le tour du net. Petite piqure de rappel... Cliquez ici pour voir la vidéo et lire l'article du journal Le Monde.




Comme d'habitude, j'espère que vous aurez pris du plaisir à me lire et que j'aurai ouvert un peu plus grand les portes de votre curiosité!

Doux weekend à vous et à la semaine prochaine pour un billet d'humeur où je dénonce le fait qu'une certaine profession (même si ce n'est pas la seule) nous prend pour des cons, expérience personnelle à l'appui!


Ness Butterfly
Mes Mots En Blog est aussi sur Facebook!

2 commentaires :

  1. Je salue le fait qu'ils aient répondu à la sollicitation (ce n'est quand même pas monnaie courante!).
    Et je suis sûre qu'effectivement, il y a une vraie démarche de responsabilisation au sein de la chaîne.
    Sans vouloir mettre en cause leurs affirmations, j'ai cependant du mal à imaginer un site de production bangladais ou chinois respectant l'éthique au sens occidental du terme... Deviendrais-je comme Saint-Thomas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que je me suis dit avec le respect de l'éthique dans ces pays-là... et je me pose bien des questions sur leurs contrôles. Franchement, si je pouvais creuser, je le ferais.

      Supprimer