samedi 7 février 2015

Littérature - Chronique Express #5



Bonjour les curieux! Amateurs de littérature, je vous salue. 

Je vous frustre, je sais, vous aimeriez plus de chroniques littéraires et moi aussi. Si vous me suivez chaque semaine, vous n'aurez pas manqué de découvrir ma passion pour le tricot et mon challenge (cliquez ici si vous avez raté ça), ce qui, bien sûr, m'enlève un peu de temps de lecture. 

J'ai aussi beaucoup bossé sur l'aspect visuel du blog et il y a pas mal de changements dans les différents onglets (n'hésitez pas à aller y faire un tour). 

Ceci dit, ma PAL diminue quand même, la preuve: je vous présente trois livres d'un coup aujourd'hui. Et je peux d'ores et déjà vous annoncer une autre chronique littéraire dans deux semaines, je vous présenterai un livre et son auteur. Après ce petit préambule, je vous propose de découvrir avec moi mes trois dernières lectures.




Vivre selon la loi de l'attraction de Valérie Richard

Un livre dédicacé "à toux ceux qui croient en la vie".  Cette phrase en dit long sur le concentré d'optimisme que contient l'ouvrage. J'aime dire de moi que j'ai la tête dans les étoiles et les pieds sur terre. Les deux aspects me semblent essentiel pour éviter les excès en matière de spiritualité. Et puis, le recul. Toujours le recul. Il en faut pour lire ce livre qui, s'il donne de magiques et merveilleux conseils, tombe aussi, pour moi, dans certains écueils qui pourraient s'avérer dangereux (notamment au niveau médical). Pour public averti donc!









Joyland de Stephen King

Un King agréable à lire, mais pas suffisamment marquant (positivement ou négativement) pour que j'y consacre un article entier. L'intrigue est selon moi cousue de fil blanc, même si je ne me suis pas ennuyée une seconde. Le cadre - un parc d'attraction à l'ancienne - est plaisant et j'ai adoré "la parlure" inventée par Stephen King. Malheureusement, je ne le trouve pas aussi profond que d'autres ont pu l'être, les émotions provoquées sont loin du raz-de-marée. Par contre j'ai trouvé tous les personnages attachants. 
Attention au mensonger quatrième de couverture.








Les banksters de Marc Roche 

Marc Roche est un journaliste financier, il se définit comme un libéral qui a toujours admiré le monde de la finance et ses opérateurs. Pourtant, il est revenu de ses idéaux capitalistes, il a assisté à leurs magouilles, il a vu ce qu'ils ont fait et qui a conduit à la crise sans précédent, il a vu à quel point le capitalisme est moribond. Excellent livre. Je le conseille à tout le monde. Cependant ce livre ne se lit pas sans effort et sans le net à proximité pour googler à tout va afin de bien comprendre les contours et détours de ce monde qui nous gouverne plus que nos propres gouvernements et qui nous dépasse malheureusement tous, pour la plupart.






J'espère que cette petite revue vous a plu, n'hésitez pas à me laisser un commentaire. Je vous souhaite un excellent weekend et je vous dis à la semaine prochaine!



Ness Butterfly
Mes Mots En Blog est aussi sur Facebook!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire