dimanche 19 avril 2015

Consom'action, décroissance, etc. #16 - Make up 0 NessButterfly 1


Mouahaha! Victoiiiiire!!!!! Ouh là, quelle entrée en matière décoiffante. Et en plus il est encore question de make up par ici, je ne m'arrête plus.


On reprend depuis le début? Bonjour les curieux et bienvenue sur MMEB. Dernièrement (ici), je vous parlais de ma routine make up que j'essaye de parfaire petit à petit afin qu'elle réponde aux critères qui sont désormais les miens en matière de respect de l'environnement et de santé, mais également de simplicité et de consom'action. Je vous parlais de ma difficulté à ce sujet aussi, notamment parce qu'il y a une grand disparité entre les labels bio et qu'ils ne répondent pas forcément tous à ma définition du produit de maquillage d'origine bio et naturelle. Et bien, il semble que je viens de régler un problème et j'en suis tellement fière et hallucinée que je me devais de partager la nouvelle avec vous: je ne porte plus de fond de teint. Incroyable, mais vrai... Comment est-ce arrivé? Je ne sais pas trop, mais j'essaye de vous raconter.

J'ai commencé à porter du fond de teint un peu sur la tard il me semble, puisque j'avais déjà passé le cap des vingt ans. J'ai d'abord utilisé une crème matifiante non teintée d'une célèbre marque vendue en parfumerie, j'avais reçu un échantillon et j'avais trouvé le résultat tellement époustouflant que j'avais couru en magasin acheter un flacon sans me soucier un instant de l'immonde liste d'ingrédients. Cette crème a été mon premier pas vers le fond de teint. J'ai une peau qui a tendance à faire des boutons chaque mois en deuxième partie de cycle, mais je n'ai pas à me plaindre non plus. Cependant, même quand on a peu de boutons, on est contente de pouvoir les cacher et comme j'ai une peau fort pâle avec une zone T à tendance grasse, ben ma foi, j'ai apprécié les miracles du fond de teint pendant toute une période. Seulement, je pense qu'avec le temps qui passe, on a tendance à avoir la main plus lourde, à vouloir camoufler plus et plus. Remarquez que cette tendance est valable pour l'action maquillage en général hein, au début on met seulement du mascara, puis on ajoute le FAP, le crayon, le rouge à lèvres, etc. et on se retrouve le matin à utiliser entre cinq et dix produits rien que pour le visage. Je trouve que c'est de la folie, je l'ai déjà dit et je me répèterai encore.

Avec le temps, j'ai utilisé des fonds de teint de plus en plus couvrant, et, sans avoir la main lourde, je me suis rendue compte que ces fonds de teint gommaient quand même mes traits et ce qui fait de plus en plus la personnalité de mon visage. Parce que oui, je prends de l'âge et même si je n'ai pas énormément de rides et bien... je prends de l'âge quoi, je viens d'avoir trente-six ans. J'ai quelques ridules au coin des yeux quand je ris, mes taches de rousseur bien qu'elles disparaissent en hiver, se marquent de plus en plus l'été. J'ai constaté aussi, au cours de ces deux dernières années, que ce sont souvent les jours où je ne portais pas de fond de teint que je me trouvais la meilleure mine et surtout quand je n'en portais pas plusieurs jours
d'affilée (et oui, je rassure les beauty addict, j'ai essayé plein de teintes de fond de teint avant de tenir cette observation pour acquis). Un peu de sommeil en plus, du bonheur, de la détente, pas de stress et me voilà fraîche comme la rosée. J'ai donc utilisé des fonds de teint de plus en plus léger jusqu'au jour où je suis allée travailler sans. Oui, je suis allée au bureau sans fond de teint et j'ai remis ça le lendemain. Et le surlendemain. 


Désormais, quand j'en ressens moralement le besoin, j'appose juste un peu de "l'embelisseur BB cream à l'extrait de rose" de la marque UNE, encore elle, pour l'instant. Ses ingrédients sont 100% d'origine naturelle, dont 12% en bio.
 
Dans les jours qui viennent, je pense que j'achèterai une poudre bio (compacte ou non, je ne sais pas encore) uniquement pour matifier ma zone T dans les situations "d'urgence".

Je suis en tous les cas vraiment très heureuse et très enthousiaste de ne plus mettre une telle surface de peau en contact avec un produit qui non seulement bouche mes pores, mais en plus pollue mon organismes de substances non désirées et qui n'ont rien à faire là. J'ai toujours été persuadée qu'à force d'utiliser ces produits au quotidien, la peau s'abîme, s'étouffe, se dérégule. Et les recherches que j'ai faites récemment ont confirmé mes craintes. Le fond de teint bouche les pores de la peau et à usage fréquent fait veillir la peau prématurément vu que celle-ci ne respire pas. J'ai lu de nombreux témoignages affirmant qu'après plusieurs jours/semaines sans fond de teint, la peau s'unifie, s'illumine et parfois même développe moins d'acné. Je ne vous cacherai pas que j'ai lu l'inverse aussi et que les propos tenus à l'encontre des femmes qui tiennent le même discours que moi sont souvent très virulents, agressifs comme si on blasphémait en quelque sorte. Alors, je ne détiens évidemment pas la vérité, je fais juste part de mon expérience. Je ne dis pas non plus que la bb cream que j'utilise de temps à autre est mieux, diminuer ses paradoxes ne se fait pas en une journée... Bref, mon but n'est pas de vous conseiller, mais de vous informer et de vous parler de...moi, la seule chose que je me permettrai de vous conseiller est... ouiii d'être curieux et de vous informer, de faire vos choix, quels qu'ils soient, en connaissance de cause, de choisir des produits qui correspondent vraiment à vos critères personnels (encore une fois, quels qu'il soient).

Voici un fil sur lequel tirer (comme pour les pelottes de laine: vous tirez sur le fil et vous voyez où cela vous mène): http://www.generationscobayes.org/nos-actus/ce-que-nous-cache-gemey-maybelline
 



Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, en n'utilisant plus de fond de teint, je réduis donc un paradoxe, ce qui est, pour moi, toujours une victoire Et qui plus est, ma peau est plus belle, plus lumineuse!

J'ajouterais pour terminer que le printemps me semble être une bonne période si jamais vous voulez mettre moins souvent du fond de teint ou carrément ne plus l'utiliser. L'arrivée des beaux jours et le soleil nous rend en général le sourire, la fatigue de l'hiver s'estompe peu à peu, on est de meilleure humeur... autrement dit plus encline à se trouver bonne mine sans maquillage. Ne décidez pas de la date à l'avance, commencez un matin où vous vous trouvez le teint frais avant même d'avoir touché à votre peau, si possible après une bonne nuit de sommeil et à un moment où vous n'accumulez pas de stress. Parce que bien sûr, les conditions de vie, l'alimentation et l'humeur influencent aussi le teint.
 
Et vous? Quelles sont vos relations avec votre fond de teint?

Je vous remercie de m'avoir lu! Soyez curieux et que la semaine à venir vous soit douce!

Ness Butterfly 

5 commentaires :

  1. Comme toi, j'ai commencé à mettre du fond de teint assez tardivement, après mes 18 ans. Et de mes 18 à mes 21 ans, c'était mon meilleur ami! J'avais vraiment une peau à problèmes, l'adolescence n'avait pas été tendre avec moi, et j'avais vraiment du mal à supporter les cicatrices d'acné qui en restaient.
    Sauf que l'année passée, j'ai commencé à me rendre compte que mon fond de teint préféré me faisait des plaques, ce qui n'était pas le cas auparavant. Changement de composition? Peut-être. Du coup, j'ai changé de fond de teint, encore et encore, et au final, j'ai juste laissé tomber. Ce qui était mon meilleur copain me faisait en fait la peau plus catastrophique qu'auparavant! Alors maintenant, plus de fond de teint! J'ai peut-être une tête un peu moins parfaite au quotidien, mais au moins je n'empire plus la situation. A la place, je fais une fois par semaine un masque avec du bicarbonate de soude et de l'huile de carotte, et ma peau va beaucoup mieux!
    Comme la tienne :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage! :)
      Je pense qu'au bout d'un moment, variable en fonction des personnes, la peau peut effectivement ne plus supporter les composants, ne plus supporter du tout le fond de teint. Et nous sommes plusieurs à avoir passé ce cap de ne plus en mettre et de voir que la peau devient plus belle si on lui en laisse le temps...
      Par contre, quand tu dis "moins parfaite", j'ai envie de te demander "par rapport à quoi, à qui?" ;)
      Je te souhaite de maintenir ce cap en tous les cas!

      Supprimer
    2. Pour répondre à ta question: par rapport à quand je mettais du fond de teint! Avec du fond de teint, on a l'illusion d'une peau super lisse, sans imperfection, alors que sans, on voit les petites rougeurs, ce genre de choses. Mais bon, il vaut mieux traiter le problème à la source plutôt que de le camoufler! :)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas une routine suffisamment établie que pour pouvoir juger: un jour avec fond de teint, l'autre sans, pas de marque sans... C'est sûr, on s'enduit plus la peau qu'on ne se maquille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super que tu te sentes si libre dans ta manière de te maquiller! :)

      Supprimer