lundi 29 juin 2015

Littérature #30 - Silo Générations (Hugh Howey)


Hello hello amateurs de littérature et autres curieux. Aujourd’hui, je vais enfin vous parler du troisième et dernier tome de la trilogie Silo de Hugh Howey. Il y a déjà longtemps que j’ai chroniqué les deux premiers, mais figurez-vous que le « club » dans lequel je les avais commandés n’a pas jugé bon de sortir le troisième. Et moi, j’attendais, j’attendais…  j’ai fini par admettre que je devais me le procurer autrement.  



Si vous n’avez pas lu mes chroniques précédentes sur Silo ou si vous voulez vous les remémorez, je vous invite à cliquer ici. Pareil si vous voulez en savoir plus sur l’auteur.


La couverture

 

Cette couverture est pour moi une demi-déception. D’un côté, je la trouve très belle, vraiment, rien à redire. (Décrire). De l’autre, je trouve qu’elle n’est pas du tout en harmonie avec les deux autres et, franchement, dans le cadre d’une trilogie, c’est quand même un peu bête, non ? J’entends bien qu’elle est une métaphore du contenu du livre, mais les maquettistes auraient quand même pu garder un trait commun entre les trois couvertures.


Le quatrième de couverture

"A la suite d'un soulèvement, les habitants du silo 18 sont face à une nouvelle donne. Certains embrassent le changement, d'autres appréhendent l'inconnu. Personne n'est maître de son destin. Le silo est toujours sous la menace de ceux qui veulent le détruire. Et Juliette sait qu'elle doit les arrêter. La bataille pour le silo a été gagnée. La guerre pour l'humanité ne fait que commencer."


L’histoire


On retrouve évidemment les personnages des deux derniers tomes là où on avait laissé Juliette devenue maire du silo 18. 

L'auteur nous indique toujours clairement dans quel silo on se trouve et, contrairement au tome précédent, je n'ai plus eu de soucis pour m'y retrouver, il faut dire qu'on ne voyage plus à travers les époques. Le cadre ayant été clairement dessiné, la plupart des questions ayant trouvé leurs réponses, on file droit dans l'action.

Comme je vous l'avais écrit dans ma chronique sur Silo-Origines, j'avais hâte de lire ce dernier tome et de découvrir le dénouement. Ce fut une très agréable lecture, c'est un livre que j'ai avalé  à toute vitesse. Je confirme que Hugh Howey est un auteur qui a du talent et du potentiel. 

Ce dernier tome est quand même, selon moi, le moins fouillé des trois, le moins profond quant à la psychologie des personnages. Et, personnellement, j'ai assez vite compris comment l'histoire allait se terminer. Et c'est "gentillet". Je n'ai rien contre le fait que l'histoire se termine "bien", mais j'aurais aimé ici plus de relief.

Au final, une très belle trilogie, j'ai pris énormément de plaisir à la lire, elle a provoqué en moi beaucoup d'enthousiasme, mais, je pense, comme certains, qu'il aurait fallu scinder l'histoire en deux tomes et pas en trois afin que la qualité soit d'un rendu plus constant.

Silo - Génération de Hugh Howey (2014), traduit par Laure Manceau
Est-ce que ce livre a sa place dans ma bibliothèque? Oui!




J'espère que ma petite chronique vous aura plu! On se retrouve bientôt pour d'autres lectures et d'autres aventures! 

Soyez curieux et portez-vous bien! :)

Ness Butterfly

2 commentaires :

  1. Je vois beaucoup d'avis très positifs sur cette trilogie, ça me rend très curieuse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie de les louer ou de te les faire prêter ;)

      Supprimer